Prix Bédélys

FBDM

Les prix Bédélys c’est quoi ?

Initiative de l’organisme Promo 9e Art, les prix Bédélys sont attribués par des jurys de lecture depuis 1999. Ils récompensent les meilleures bandes dessinées parues au Québec en langue française durant l’année courante. Plus un prix qui récompense les publications mondiales francophones.
Depuis 2012, la cérémonie de remise a lieu dans le cadre du Festival BD de Montréal.

Cette année, le FBDM prend en charge la gestion complète des prix Bédélys. On se donne rendez-vous le 1er mai pour le dévoilement des finalistes!

Catégories des prix

Prix Bédélys étranger

Anciennement appelé Bédélys Monde, il récompense la meilleure bande dessinée en langue française hors Québec.

Prix Bédélys jeunesse

Il récompense la meilleure bande dessinée destinée aux jeunes de 7 à 12 ans. Les choix reposent sur le cumul des votes de plusieurs jurys, chacun étant composé d’un ou une bibliothécaire et de jeunes lecteurs et lectrices qui fréquentent régulièrement l’une des bibliothèques participantes du réseau des bibliothèques de la Ville de Montréal, qui parraine le prix depuis 2000.

Prix Bédélys indépendant

Il récompense la meilleure bande dessinée en langue française autoéditée au Québec. Il est accompagné d’une bourse de 1000 $ et d’une table offertes par le Festival BD de Montréal.

Prix Bédélys Québec

Il récompense la meilleure bande dessinée publiée au Québec ; il est doté d’une bourse de 1000 $ offerte par Les Amis de la Bibliothèque de Montréal, une association sans but lucratif destinée à soutenir l’action de la Bibliothèque de Montréal et à faciliter l’accessibilité au livre.

Finalistes 2018

Bédélys étranger 2018

  • Journal d’Italie, tome 2, David B. (Delcourt)
  • Claudine à l’école, Lucie Durbiano (Gallimard)
  • Les Rigoles, Brecht Evens, (Actes Sud)
  • Moi ce que j’aime, c’est les monstres, Emil Ferris (Alto)
  • Ted drôle de Coco, Émilie Gleason, (Atrabile)
  • Alors que j’essayais d’être quelqu’un de bien, Ulli Lust (Çà et là)
  • Serena, Risbjerg et Pandolfo (Sarbacane)
  • Courtes distances, Joff Winterhart (Ça et là)
  • Les égarés de Déjima, Foletti  et Wouters (Sarbacane)
  • Sunny Sunny Ann, Miki Yamamoto (Pika)

Bédélys jeunesse 2018

  • 13e avenue. 1, Geneviève Pettersen ; illustrations, François Vigneault (La Pastèque)
  • Le garçon sorcière, Molly Knox Ostertag (Scholastic)
  • Les Mythics t.1 Yuko, scénario Philippe Ogaki ; illustrations Jenny (Delcourt)
  • Island Deus ex machina, scénario Sébastien Mao ; dessins Pierre Waltch. (Bamboo)
  • La rivière à l’envers. 1, Tomek / scénario, Maxe L’Hermenier ; dessin, Djet ; couleur, Parada (Jungle)

Bédélys indépendants 2018

  • Tout va bien / Everything’s fine, Anouk
  • Oslo l’à moitié mort, Skip Jensen (Éditions Trip)
  • C’est comme ça que je disparais, Mirion Malle
  • Mon beau petit nombril, Mathieu Massicotte Quesnel (Éditions Trip)
  • La fois où je suis tombé au carrefour, Daniel Pelchat (Éditions Trip)

Bédélys Québec 2018

  • De concert, Jimmy Beaulieu, Sophie Bédard, Vincent Giard et Singeon (La mauvaise tête)
  • Folk, Iris (La Pastèque)
  • Je est un hôte, Robert Marcel Lepage (La mauvaise tête)
  • La petite Russie, Francis Desharnais (Pow Pow)
  • La vie d’artiste, Catherine Ocelot (Mécanique Générale)

Réglements officiels

Les nouveaux réglements seront bientôt mis en ligne.