• Accueil > 
  • Babillard > 
  • Portraits BD :: Avec style, portrait BD de Johanne Desrochers

Avec style, portrait BD de Johanne Desrochers

Portraits BD  >  1 avril 2015

Johanne Desrochers grandit à Sherbrooke où elle poursuit des études en géographie, puis en administration. Différents emplois en gestion et en organisation, notamment à la direction générale et au développement des affaires, ponctuent 15 années de sa carrière, et la conduisent au Festival BD de Montréal. Coordonnatrice depuis l’automne 2014, l’édition 2015 sera sa toute première participation depuis son arrivée en poste.

Quelle BD es-tu présentement en train de lire?

Magasin Général, tome 7, de Loisel et Tripp.

Quelle est la prochaine BD que tu es trop impatiente de lire?

Magasin Général, tome 8, de Loisel et Tripp!

Quel style de BD préfères-tu? Quel auteur représente bien ce style à ton avis? Pourquoi?

Difficile de ne nommer qu’un seul style. Je diviserai plutôt mes préférences en trois catégories, soit la BD aux dessins bien assurés comme Magasin Général, de Loisel et Tripp (on y revient toujours!), la BD minimaliste comme Rapide Blanc, de Pascal Blanchet, et la BD déjantée comme Des tondeuses et des hommes, de Jean-Paul Eid.

Quelle BD t’a la plus étonnée? Pourquoi?

La justesse du traitement d’un sujet aussi difficile qu’est l’abus abordé dans Pourquoi j’ai tué Pierre, de Alfred et Olivier Ka, m’a bien étonnée, voire bouleversée.

Quelle BD t’a le plus marquée? Pourquoi?

Les Mange-Bitume, de Lob et Bielsa, m’a beaucoup marquée au moment de sa sortie. Je ne l’ai pas relu depuis, mais l’album m’est resté en mémoire comme une espèce de fiction réaliste. Je me rappelle l’avoir très souvent recommandé à l’époque.